Balades et Randonnées - Sainte-Anne-sur-Brivet, Circuit des marais,









Département  44
Type     
Distance Circuit des Marais
Difficulté  Niveau 2
Dénivelé 
Elevation Min  0.00m
Elevation Max  24.00m
Coordonnées    -2.004489° , 47.457576°
Fichier GPX   Télécharger
Fichier PDF    Télécharger (1141 Ko)  
Date rando 0
Vu 1975 fois


 

Dans le bourg de Sainte-Anne-sur-Brivet, suivre la direction étang de la Couëronnais.

Après une halte à l’espace de loisirs de l’étang de la Couëronnais, la promenade vous invite, à travers chemins et petites routes, à découvrir les charmes de la campagne Brivetaine. Vous apprécierez sans nul doute la Vallée du Brivet et les larges chemins bordés de trognes. Mais méfiez-vous des marais de Campbon où
vous pourriez vous faire surprendre par l’envol soudain d’un échassier.
 
Hébergement et restauration disponible sur cette itinéraire bientôt disponible
 
Au panneau de départ, passez les barrières et engagez-vous sur la route située sur votre gauche. Continuez tout droit sur 1,3 km avant de tourner à droite sur un large chemin. À l’intersection suivante continuez tout droit.

1) ŒTraversez la RD 33 pour rejoindre en face le village du Champ Blanc. Poursuivez votre route tout droit pour
regagner un chemin empierré. 600 m plus loin tournez à droite dans la prairie, longez le petit bois puis
empruntez le sentier qui descend vers le Brivet. Arrivé au bord de l’eau, tournez à droite et suivez le cours d’eau pendant 1,7 km.

2) Quittez les rives du Brivet en tournant à droite puis tout de suite à gauche. Continuez sur ce chemin jusqu’à la route où vous tournerez à droite puis tout de suite à gauche. Au niveau de la ferme, tournez à gauche pour emprunter un chemin qui vous emmènera dans un petit bois. Suivez le sentier à travers le bois avant d’entrer dans une prairie que vous contournerez pour vous retrouver en face.

3) ŽEmpruntez le sentier situé sur votre gauche. Au bout du sentier, tournez à droite pour rejoindre un large chemin. Traversez la RD17 pour rejoindre le chemin qui longe les marais. Après 1,5 km tournez à gauche et poursuivez votre route jusqu’à la RD33.

4) Traversez la RD 33 et engagez-vous dans le chemin en face. Allez tout droit pendant 1,7 km. Au bout du chemin, tournez à droite puis traversez la RD17. Continuez sur le chemin en face dans les bois. À la sortie du bois, tournez à droite et continuez sur ce chemin jusqu’à la route.

5) Tournez à droite et continuez sur cette route pendant 800 m. À la prochaine intersection empruntez le chemin sur votre gauche puis de nouveau à gauche
  La Fontaine du Nuble

Dans le village du Nuble, on peut voir une fontaine surmontée d’une croix en granit s’inscrivant dans
un cercle. Une coutume était attachée à cette fontaine : par période de sécheresse, on y venait en pèlerinage pour demander de la pluie. Le pied de la croix de procession était trempé dans l’eau de la fontaine, pendant que les pèlerins imploraient le ciel. La pluie bienfaisante, dit-on ne tardait guère !

Les ragondins

Cet herbivore originaire d’Amérique du Sud, a été introduit en France pour sa fourrure recherchée au
début du 19e siècle. Arrivé dans les marais du Brivet en 1970, le ragondin est reconnaissable à sa longue queue pouvant faire jusqu’à 40 cm de long et vit de préférence dans les milieux aquatiques.
Il s’est très bien accoutumé à notre environnement, à tel point qu’il constitue une nuisance pour nos
milieux. Il participe notamment à la déstabilisation des berges en creusant des terriers. Depuis de
nombreuses années la régulation du ragondin s’effectue par « tir » ou piégeage sélectif.
Peut-être verrez-vous aussi des loutres. Très discrète, on peut deviner sa présence à ses excréments et
à ses restes de nourriture (arrêtes de poisson) en bordure de rivière.

Le Brivet

Le Brivet est une rivière qui prend sa source dans les marais du Haut-Brivet situé à Sainte-Anne-sur-
Brivet, à la confluence de plusieurs canaux. Il chemine sur environ 35 km avant de se jeter dans la vasière de Méan au pied du pont de Saint-Nazaire. Il constitue à la fois le dernier affluent de la Loire et le principal exécutoire du marais de la Grande Brière Mottière. Il se situe dans le bassin-versant Brière-Brivet situé dans l’estuaire de la Vilaine, la presqu’île de Guérande et l’estuaire de la Loire.

Les trognes

Chacun d’entre nous a déjà croisé une trogne sur son chemin, et pourtant bien peu s’en sont rendu
compte et encore moins savent qu’il s’agit d’un arbre régulièrement taillé. Les trognes, appelées aussi
têtards, têteaux, tronches, émondes, émousses, rousses, cosses ou chapoules… sont les témoins d’une longue histoire entre l’homme et le végétal. C’est l’arbre « paysan », utile par excellence, que l’on taille avec assiduité tous les 12 ans pour en tirer le maximum de profit tout en pérennisant sa ressource.
Elles ont joué un rôle essentiel dans l’économie paysanne en fournissant en permanence du bois de
chauffage, du fourrage, des outils… Malheureusement la motorisation de l’agriculture, l’avènement des
énergies fossiles, la désaffection des arbres champêtres ont précipité nombre de trognes dans l’oubli.
 

   Gicquel Site :
 
L'auteur ne serait être tenu pour responsable dans l'hypothèse d'un accident sur les itinéraires et tracés suggérés, et ce , quelles qu'en soient les causes
retour

© http://www.bretagne-rando.com , info@bretagne-rando.com , © credit photos : Francis RICHARD   
 
Site réalisé par www.ouestinternet.fr
Précédent
Clavier flèche Gauche
Suivant
Clavier flèche droite
Fermer Déplacer