Balades et Randonnées - Missillac, Circuit des Platanes,









Département  44
Type      
Distance 8 km
Difficulté  Niveau 1
Dénivelé 
Elevation Min  16.00m
Elevation Max  42.00m
Coordonnées    -2.179048° , 47.477681°
Fichier GPX   Télécharger
Fichier PDF    Télécharger (1035 Ko)  
Date rando 0
Vu 1694 fois


 

Depuis le bourg de Missillac, empruntez la D2 en direction de la Chapelle-des-Marais et arrêtez-vous
à l’office de tourisme.

Cette balade urbaine vous fera découvrir les charmes de Missillac. Outre les magnifiques platanes au bord de l’étang, partez à la recherche des trésors qui jalonnent ce parcours : château de la Bretesche, église, chapelle, ponctuent agréablement le paysage missillacais.
 
Hébergement et restauration disponible sur cette itinéraire bientôt disponible
 
Au parking, tournez à droite pour rejoindre la RD2 puis de nouveau à droite pour emprunter la RD965. Tournez
tout de suite à gauche pour emprunter le petit chemin qui vous emmènera à l’étang. Longez l’étang puis passez
sur le petit pont. À la route, tournez à gauche. Prenez à droite la rue du stade puis tournez tout de suite à gauche pour emprunter un sentier. De là vous aurez une magnifique vue sur le château de la Bretesche. Au bout du chemin, poursuivez tout droit en empruntant le trottoir.
Œ
1) Tournez à gauche puis à droite avant de tourner à gauche au rond-point suivant. Au stop, tournez à droite. Ici vous pouvez faire un petit détour pour aller voir la chapelle. Sinon poursuivez en bifurquant à droite. Traversez la RD502, continuez tout droit puis prenez la 1re route à droite. À l’intersection, tournez à droite puis prenez la 1re rue à gauche. Poursuivez pendant 600 m avant de tourner à droite. Traversez le lotissement.

2) Au rond-point, tournez à gauche, puis plus loin emprunter le chemin menant au bois. À l’entrée du bois, tournez à gauche puis suivez le parcours santé. Revenez sur vos pas en empruntant le même chemin et au rond-point, tournez à gauche et continuez tout droit jusqu’à la RD502. Tournez à gauche et longez la route départementale en empruntant les trottoirs. Passez devant la salle de sport, tournez à droite sur le parking et rejoignez le chemin.

3) ŽÀ la route tournez à gauche puis de nouveau tout de suite à gauche. Quittez la route pour rejoindre le petit chemin longeant l’étang. Passez l’aire de pique-nique puis traversez la RD 965 et poursuivez en face. Suivez cette route qui vous ramènera au point de départ.
  À voir en chemin…

Château de la Bretesche

La Bretesche est l’ancienne résidence des barons de la Roche-Bernard. Il tient son nom de « Bertesca »,
ouvrage extérieur surplombant la porte principale d’un château pour en défendre l’entrée. Le château est édifié entre 1430 et 1470 par Jean de Laval, baron de La Roche-Bernard. Durant les guerres de Religion, le château est un haut lieu du protestantisme et subit en 1591, le siège du duc de Mercoeur.
De 1636 à 1648 Charles de Cambout, cousin du cardinal de Richelieu, procède aux réparations et aux
agrandissements du château. En 1793, le château devient un centre de ralliement pour les royalistes
et est incendié par le général républicain Avril. Parmi les principaux propriétaires figure la famille de
Montaigu, qui conserve le domaine jusqu’en 1965.
Le château est construit sur une terrasse crénelée, entouré sur trois côtés par des douves, le quatrième
baignant directement dans un vaste étang de 13 hectares.

Platane

Planté en bordure de l’étang, le platane, avec ses branches enchevêtrées et emmêlées qui descendent
jusqu’au sol, forme une magnifique voûte. Estimé pour sa grande longévité ce vieil arbre conserve l’écorce lisse de sa jeunesse et un tronc blanchâtre, sans ride. C’est la raison pour laquelle il symbolisait, dans la mythologie grecque, l’éternelle jeunesse, la pureté et la beauté.

Hospice Saint-Charles
Cet hospice, réalisé avec des fonds offerts par la famille de Montaigu-Wendel, est inauguré le 25 août
1910 et dédié à Saint Charles, patron de la marquise, née Caroline de Wendel. La structure avait alors
vocation d’accueillir des malades, des vieillards et des personnes handicapées. En 1920, l’édifice est
transformé en atelier de confection, l’Ouvroir, atelier de broderie destiné aux jeunes filles de Missillac.
Le SMIC augmentant et la désaffection des clients qui privilégiaient alors les matières nouvelles comme
le nylon ou le tergal, conduit les soeurs à fermer définitivement l’Ouvroir en 1971. L’établissement est
aujourd’hui une maison de retraite et est désormais dirigé par un laïc.

Chapelle de l’Immaculée

La construction intervient dans le contexte de la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception
(1854) par le pape Pie IX et des visions de Bernadette Soubirous à Lourdes en 1858. Ces événements
entraînent une grande ferveur populaire dans toute la France, et ce sanctuaire est édifié en l’honneur
de la Vierge, à l’initiative de l’abbé Landeau. Pendant quelques années, le lieu, qui ne joue aucun rôle
paroissial, accueillera des congrégations religieuses et servira également de salle de réunion pendant
l’occupation allemande, de classe de catéchisme et même de salle de jeu.
 

   Gicquel Site :
 
L'auteur ne serait être tenu pour responsable dans l'hypothèse d'un accident sur les itinéraires et tracés suggérés, et ce , quelles qu'en soient les causes
retour

© http://www.bretagne-rando.com , info@bretagne-rando.com , © credit photos : Francis RICHARD   
 
Site réalisé par www.ouestinternet.fr
Précédent
Clavier flèche Gauche
Suivant
Clavier flèche droite
Fermer Déplacer